Le Cap-Vert envisage de faire de Cidade Velha un site du patrimoine mondial 100% propre

Praia, 05 janvier (Inforpress) – L’Institut du patrimoine culturel (IPC) a à son ordre du jour «un grand défi», déjà partagé avec l’Unesco, de faire de Cidade Velha un site du patrimoine mondial 100 % propre, soit 100 % d’énergie renouvelable consommée.

Cette information a été avancée par le président de l’IPC, Jair Fernandes, dans des déclarations à Inforpress, soulignant qu’il s’agit d’un projet « stimulant » qui fait partie du plan d’activité de cette institution, pour que la ville de l’humanité soit exempte de combustibles fossiles, et que l’institut mobilise des ressources pour sa mise en œuvre.

«Il y a d’autres grands projets qui sont identifiés et signalés dans le cadre du plan d’activités, nécessitant la mobilisation de ressources qui peuvent ou non être mises à disposition cette année-là, ce qui est un grand défi que nous avons déjà eu l’occasion de socialiser avec L’Unesco, qui doit faire de la Cidade Velha un site du patrimoine mondial 100% propre, 100% énergie renouvelable», a-t-il expliqué.

Pour Jair Fernandes, la mise en œuvre de ce projet serait un exemple de «bonnes pratiques» au Cap-Vert, car il répond aux Objectifs de développement durable (ODD).

TC/ZS/JG

Inforpress/Fin

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos