UCID souhaite que le nouveau Médiateur dispose des conditions et de la distance nécessaires pour exercer les fonctions

Praia, 13 févr (Inforpress) – Le président de UCID a déclaré que son parti ne s’opposerait à aucun nom indiqué pour le nouveau médiateur, tant qu’il remplit les conditions nécessaires et la distance nécessaire pour exercer les fonctions.

Le leader de l’Union capverdienne indépendante et démocratique (UCID – opposition), António Monteiro, a fait ces déclarations à Inforpress mercredi, depuis l’île de Sal où il a rencontré le Premier ministre, Ulisses Correia e Silva, concernant  cette affaire.

«Le Premier ministre voulait entendre la position de l’UCID sur cette question.  Nous avons dit que nous sommes pour la défense et l’application de la loi et, étant vraiment le fournisseur, qui, de notre point de vue, a fait un travail que nous considérons très important pour le pays et, surtout, pour les citoyens, déjà comme son mandat  expiré il devrait vraiment être remplacé », a-t-il dit.

António Monteiro a également déclaré que son parti s’était engagé auprès du Premier ministre à travailler vers la fin du mois de mars pour mener à bien ce processus.

GSF/CP/AST

Inforpress

Retour haut de page