SINTSEL dit que le gouvernement est “de bonne foi” à propos de la situation des agents de sécurité mais des doutes subsistent

Praia, 10 janv. (Inforpress) – Le président de l’Union nationale de la sécurité publique et privée, des services, du commerce, de l’agriculture, de la pêche et des agents connexes (SINTSEL) a déclaré jeudi que le gouvernement est de “bonne foi” à propos de agents de sécurité, mais il y a encore des “doutes”.

“Nous n’avons encore rien examiné parce que le gouvernement est de bonne foi pour faire avancer le processus afin d’obtenir des résultats le plus rapidement possible, mais il y a encore des doutes de la part des entreprises privées qu’il y a des points à régler “, a déclaré Manuel Barros.

Ce dirigeant syndical s’est entretenu avec des journalistes à Praia, en marge d’une réunion entre le SINTSEL et le vice-Premier ministre et ministre des Finances Olavo Correia, dans le but de tenir les promesses du gouvernement concernant les agents de sécurité.  La promesse est l’augmentation «attendue depuis longtemps» et le réajustement salarial de ces professionnels.

Selon Manuel Barros, de la part des entreprises publiques, «tout est normal», mais il reste à voir comment la situation se passera avec les entreprises privées, qui ont encore quelques doutes quant à la manière dont l’entreprise de sécurité facturera les services.

WM/CP/AST

Inforpress

Retour haut de page
Share via
Copy link
Powered by Social Snap