São Vicente: «La régionalisation n’est pas une aventure mais une responsabilité» – Francisco Tavares

Mindelo, 14 janv (Inforpress) – Le conseil municipal de São Vicente a organisé une conférence de régionalisation avec le vice-Premier ministre et ancien maire Francisco Tavares, qui estime que la régionalisation «n’est pas une aventure mais une responsabilité.

Pour Francisco Tavares, qui participait à l’initiative faisant allusion à la Journée de la liberté et de la démocratie, marquée ce lundi, la régionalisation est née du programme du Mouvement pour la démocratie (MpD) en 1991, lors de l’ouverture du parti et donc directement, diffusée le 13 janvier.

“La régionalisation n’est pas une aventure, mais une responsabilité”, a déclaré l’ancien maire de Santa Catarina, Santiago, qui parie sur l’idée de chaque île, à l’exception de l’île de Santiago.

Selon la même source, avec cette «réforme de l’État», il sera possible d’envisager «quatre objectifs majeurs»: «améliorer l’efficacité de l’État, accroître le potentiel économique des régions, réduire les asymétries régionales et créer plus d’espace pour la participation politique, le partage du pouvoir et  consolidation de la démocratie».

«Il n’y a pas d’îles plus capables et moins capables, des îles plus ou moins méritantes, mais avec plus ou moins d’opportunités», a déclaré Francisco Tavares, pour qui la régionalisation servira alors à «inverser la tendance de certaines îles attrayantes et d’autres îles répulsives”.

LN/JMV/AST

Inforpress

Retour haut de page
Share via
Copy link
Powered by Social Snap