Santa Catarina: Le tribunal arrête un officier de la police nationale accusé d’abus sexuel

Praia, 7 oct (Inforpress) – Le tribunal du district de Santa Catarina, à Santiago, a envoyé en détention provisoire un agent de la police nationale (PN) accusé d’avoir abusé sexuellement d’une femme dans le commissariat de police local, deux autres sont resté   sous assignation à résidence.

L’information a été avancée dimanche dans une déclaration du procureur général, selon laquelle, à la suite d’une plainte publique contre des policiers de la police nationale en poste au commissariat de Santa Catarina, avait émis des mandats d’arrêt à l’encontre de trois membres de la police nationale.

En cause selon le MP sont, des «faits susceptibles d’inculper» l’un des éléments de la police nationale liés à la pratique, en tant qu’auteur principal et en tant que telle, d’un délit d’agression sexuelle avec pénétration, de délit d’employé et de  un autre crime d’abus de pouvoir.  Le deuxième élément de la PN est accusé de torture et de traitements cruels.  Sur la troisième tombe l’accusation, par omission, de crime de torture et de traitements cruels.

Les mêmes personnes auraient, selon la même source, été présenté ce samedi au tribunal de district de Santa Catarina qui a appliqué au premier accusé la mesure de contrainte imposée à la détention préventive, cumulée avec l’assignation à résidence.

GSF/JMV/AST

Inforpress

Retour haut de page
Share via
Copy link
Powered by Social Snap