Sal: Après l’approbation de six budgets, la qualité de vie des gens ne s’améliore pas

Espargos, 14 févr (Inforpress) – Le chef PAICV (opposition), sur l’île de Sal, Kátia Carvalho, a déclaré aujourd’hui, en exclusivité à Inforpress, qu’après l’approbation de six budgets, «il n’y a pas d’amélioration de la qualité de la vie des gens.

À quelques mois de la fin du mandat de l’équipe du conseil dirigée par Júlio Lopes, où la maire entrera dans la gestion quotidienne, étant donné que les élections municipales devraient avoir lieu au deuxième semestre de cette année 2020, Kátia Carvalho a réaffirmé qu’après l’approbation de six budgets pour cette période –  dont deux pour modifier – il est nécessaire d’évaluer les besoins de Sal et les engagements électoraux.

Pour l’élu municipal, en ce qui concerne les engagements électoraux, «il n’est pas nécessaire de parler car ils n’ont pas répondu aux attentes». «Ce que a été promis n’a pas été réalisé, d’ailleurs, le maire ne parle même pas de ces engagements.  Mais la vérité est qu’après l’approbation de six budgets, il n’y a pas d’amélioration, d’impact sur la qualité de vie des gens parce que les problèmes persistent et que d’autres se sont encore aggravés», a-t-il analysé.

De plus, selon Kátia Carvalho, on ne peut s’empêcher de parler de la question du logement qui, comme elle l’a noté, n’a pas répondu aux propositions et aux besoins électoraux.

SC/JMV/AST

Inforpress

Retour haut de page