Porto Novo / Martiene: Electra coupe le courant aux agriculteurs et il y a de «sérieux risques» de perdre la pomme de terre commune

Porto Novo, 20 déc (Inforpress) – La compagnie d’électricité et d’eau (Electra) a décidé de cesser de fournir de l’électricité au système de pompage de l’eau agricole à Martiene, Porto Novo, Santo Antão, à la détresse des agriculteurs locaux.

La décision d’Electra, qui réclame des 40 agriculteurs de Martiene le remboursement d’une dette de près de 400 mille escudos, accumulée depuis 2016, met en péril la culture de la pomme de terre dans cette zone, l’un des plus gros producteurs de ce tubercule au Cabo Verde, avec une production environ mille tonnes/ an.

Le porte parole du producteur, Januário da Cruz, a déclaré à Inforpress qu’Electra avait décidé de couper l’approvisionnement en électricité du système de pompage de l’eau de Escravoerinhos à un moment où la récolte de pommes de terre commune dans cette vallée “était à son plein” développement ».

Il a averti que les agriculteurs sont désormais “gravement menacés de perdre presque tout, ce qui serait un désastre” car c’est une culture qui est “le principal moyen de subsistance” des familles de Martiene, l’une des principales vallées agricoles de l’île de Santo Antão. Les agriculteurs ont refusé de payer la dette à Electra car ils considèrent qu’ils n’ont pas consommé toute l’énergie qui, selon la société, a été dépensée pour pomper de l’eau dans le système de Ribeira de Escravoerinhos à Martiene.

JM/AA/AST

Inforpress

Retour haut de page
Share via
Copy link
Powered by Social Snap