• Save

Opération ESER: le procureur accuse  les 11 détenus et demande l’expulsion judiciaire de tous

Praia,  13 août (Inforpress) – Le ministère public a accusé les onze personnes détenues lors de l’opération ESER  du crime de trafic de drogue, de coauteur matériel et concours  réel et de crime d’adhésion à l’association criminelle.

Selon les informations fournies sur le site Web de l’institution, le bureau du procureur général, après avoir pris toutes les mesures utiles pour découvrir la vérité matérielle des faits sous enquête du procureur générale, le 29 juillet 2019, jugea le fin d’instruction.

Il a ensuite «porté des accusations et demandé le jugement dans le cadre d’une procédure conjointe et avec l’intervention de la Cour collective pour faire appliquer la responsabilité pénale des onze personnes qui, au moment des faits, exerçaient des fonctions sur ce navire, car elles étaient fortement inculpées d’un crime  et de  trafic de stupéfiants aggravé par la co-création matérielle et l’offre réel avec un crime à l’association criminelle”.

La déclaration indiquait également qu’au même moment, l’accusation avait demandé que l’expulsion des accusés du pays soit ordonnée, conformément à la loi capverdienne. La note indique également que le ministère public a demandé que tous les objets, biens et produits saisis dans le cadre de l’opération en question soient déclarés perdus au profit de l’État, en particulier le navire ESER, les téléphones portables, les ordinateurs portables, les téléphones satellites et les équipements GPS. , comme ils ont été utilisés pour la commission du crime en question, ainsi que des documents saisis, utilisés dans le cadre de l’activité illégale ou de leurs résultats.

MJB /JMV/AST

Inforpress