Le président de la CNPD appelle à davantage d’études sur la protection des données et de mesures de sécurité à l’ère numérique

Praia, 07 janv (Inforpress) – Le président de la Commission nationale de protection des données (CNPD), Faustino Varela, a défendu la nécessité de poursuivre les études et les mesures de sécurité pour protéger les données contre la massification des nouvelles technologies de l’information.

Faustino Varela, qui s’adressait aux journalistes ce lundi à Praia, en marge d’une visite de courtoisie de la délégation de l’Agence angolaise de protection des données (AAPD) au président de l’Assemblée nationale, Jorge Santos, a déclaré  les instruments relatifs aux droits fondamentaux devraient être approuvés par le Parlement.

“Face à l’émergence des nouvelles technologies de l’information et de la communication, il y a aussi un besoin d’études et de projets afin d’avoir des mesures de sécurité, logiques ou physiques”, a-t-il admis, en soulignant que le CNPD doit être conscient des nouveaux défis et proposer  des solutions.

Lors de la visite de la délégation de son homologue angolaise, Faustino Varela a assuré que le CNPD est en mesure de partager son expérience initiale concernant l’approbation des instruments «essentiels» pour le démarrage du fonctionnement d’une autorité de protection des données.

WM/JMV/AST

Inforpress

Retour haut de page
Share via
Copy link
Powered by Social Snap