Le MNE capverdien veille à ce que la construction de l’ambassade américaine soit une “décision stratégique” et “transparente”

Cidade de Praia, 10 mai (Inforpress) – Le ministre des Affaires étrangères a assuré jeudi qu’il ne fallait pas s’inquiéter de la construction de l’ambassade américaine, soulignant que cette décision découlait de la “confiance” et de “l’excellence” des relations historiques et de la coopération entre les deux pays.

Luís Filipe Tavares a tenu ces propos lors d’une conférence de presse sur le déplacement du lycée de la Várzea vers la zone de Taiti et sur la construction de l’ambassade des États-Unis dans l’espace où est construit ledit collège.

La décision américaine de construire une ambassade dans l’archipel, comme elle l’a rappelé, se produit pour la première fois, 200 ans après l’établissement des relations entre les États-Unis et Cabo Verde et 44 ans après l’établissement des relations diplomatiques.

Selon le ministre, cela signifie une “preuve de confiance sans équivoque” des Etats-Unis, qui abritent actuellement plus de 500 000 Capverdiens, en ajoutant que ce projet, doté d’un budget de plus de 200 millions de dollars, aura un ” impact très  important dans l’économie capverdienne et qui créera et générera une zone de référence dans la ville de Praia”.

CM/ZS/AST

Inforpress