Le gouvernement et MpD considèrent que le pays fait actuellement l’objet de “réformes reconnues” –  PAICV conteste et UCID pose des questions 

Praia, 28 mars (Inforpress) – Le Premier ministre a déclaré que Cabo Verde était en train de procéder à des réformes reconnues par les institutions financières internationales et ses partenaires, qui ont un impact sur la croissance économique, l’augmentation des revenus grâce à l’emploi, l’inclusion sociale et l’augmentation des salaires  des fonctionnaires publiques.

En clôturant le débat mensuel à l’Assemblée nationale sur la stratégie de développement durable, Ulisses Correia e Silva a souligné que cette réforme avait été ratifiée par la Banque mondiale, le FMI et l’Union européenne, soulignant qu’elle avait permis la création de “9289 emplois en 2016 et 2017 contre les 15914 emplois nets créés entre 2011 et 2016”.

En 2021, le gouvernement a mis en place un programme d’investissement public de 93,4 millions d’escudos et promet de canaliser 11,5 millions d’escudos pour  les aéroports, 7,2 millions pour  les ports, 5,7 millions pour les routes, 2, 3 millions pour les logements, 31,5 millions pour l’ environnement, eau et assainissement, 10,6 millions pour énergie, 8,3 millions pour la  technologie, information et communication, 6,9 millions pour le réaménagement urbain, 4,9 millions pour l’ éducation et 8 , 9 millions pour la  santé.

Il a également mis en lumière l’amélioration de la sécurité résultant des changements de politique, des attitudes et des réformes, ainsi que des investissements dans ces secteurs, dans le cadre d’un “agenda clair reflété dans le Plan de développement stratégique” visant la croissance et la diversification de l’économie

SR/AA/AST

Inforpress

Retour haut de page
Share via
Copy link
Powered by Social Snap