JPAI s’inquiète des problèmes d’accès à l’enseignement supérieur dans le pays

Praia, 08 nov (Inforpress) – Fidel de Pina, président de la jeunesse de PAICV (JPAI) , était «préoccupé» aujourd’hui par les problèmes d’accès à l’enseignement supérieur dans le pays, avec les «barrières socio-économiques qui conditionnent l’accès »   des Jeunes capverdiens.

Après avoir visité l’université Jean Piaget mercredi dernier, le responsable de la jeunesse a posé ces questions, parmi d’autres, sur les principaux défis de l’enseignement supérieur au Cabo  Verde.

Fidel de Pina, qui a été accueilli par le doyen de l’université, a déclaré que, bien que l’enseignement supérieur se soit beaucoup démocratisé au cours des 15 dernières années, le nombre de Capverdiens ayant suivi des études supérieures dans l’archipel reste «encore ni suffisant ni souhaitable»  une fois qu’il ne représente que 8% (%) de la population capverdienne.

Pour le JPAI, le gouvernement actuel devrait «investir massivement» dans l’enseignement supérieur, la recherche, le soutien socio-éducatif et davantage de bourses, étant donné que la situation démographique actuelle du pays est favorable et a souligné qu’il était nécessaire d’avoir une vision claire et un ensemble de politiques publiques intégrées en faveur de la jeunesse afin que le marché puisse absorber les jeunes cadres capverdiens.

AV/AA/AST

Inforpress

Retour haut de page
Share via
Copy link
Powered by Social Snap