Janira Hopffer Almada fait valoir qu’il n’est pas le moment  de privatiser Cabo Verde Handling

Praia, 25 mars (Inforpress) – La présidente du Parti de l’indépendance de Cabo Verde (PAICV-opposition) a défendu, à Praia, que ce n’était pas le moment de privatiser Cabo Verde Handling, comme annoncé, ce lundi  23 mars, par le gouvernement.

Pour Janira Hopffer Almada, qui s’adressait à la presse, après une réunion avec la direction de la chambre de commerce de Sotavento (CCS), ce n’est pas le moment de procéder à la privatisation des entreprises, en particulier les compagnies aériennes et les entreprises liées qui passent par «de grandes  difficultés» de fonctionnement.

“J’appelle le gouvernement à suspendre immédiatement le processus de privatisation de Cabo Verde Handling, qui sera analysé et discuté à un autre moment, avec sérénité, responsabilité et écoute de la société et garantissant la préservation des intérêts supérieurs de la nation”, a-t-il exhorté.

Il a ajouté qu’à ce stade, tout le monde devrait se concentrer sur la lutte que le pays doit mener pour surmonter cette pandémie (covid-19), afin de protéger les Capverdiens et de garantir que les gens ne tombent pas au chômage.

“Par conséquent, il est clairement demandé au gouvernement de suspendre immédiatement le processus de privatisation de Cabo Verde Handling, car nous comprenons que ce n’est pas le moment de privatiser les entreprises”, a-t-il souligné.

JM/AA/AST

Inforpress

Retour haut de page