Covid-19: un analyste économique admet la possibilité d’une rupture du stock alimentaire au Cabo Verde

Praia, 23 mars (Inforpress) – L’économiste capverdien José Agnelo Sanches a admis aujourd’hui la possibilité d’une rupture de stock au Cabo Verde à l’avenir, en raison de la pandémie de Covid-19, qui, selon lui, aura «de graves répercussions» dans le monde et dans l’archipel.

José Agnelo Sanches, qui effectuait une analyse des impacts économiques de la pandémie pour Inforpress, a déclaré que parce que Cabo Verde est un archipel, le pays sera en mesure de mieux contrôler la propagation de la maladie, mais qu’en termes économiques, il connaîtra une crise jamais vue auparavant.

«Il pourrait également y avoir une possibilité de rupture de stock de produits à l’avenir, car les marchés d’approvisionnement pourraient ne pas être disponibles. Même si nous avons la capacité d’importer, nous pourrions avoir une crise mondiale des produits en raison de l’inactivité des industries manufacturières», a-t-il déclaré.

José Agnelo Sanches a souligné qu’il existe actuellement un danger de récession mondiale avec un fort impact sur les pays les plus fragiles et dans les pays qui n’ont pas de production indigène, comme Cabo Verde.

MJB/ZS/AST
Inforpress

Retour haut de page