CNDHC “répudie et trouve étrange” les déclarations du président du PP qui considère l’institution comme “arnaque et mensongère “

Praia, 02 oct (Inforpress) – La Commission nationale des droits de l’homme et de la citoyenneté (CNDHC) «répudie et trouve étrange» les déclarations du président du Parti populaire (PP) selon lesquelles cette institution est une «farce et mensongère» et sans aucune éthique dans les relations institutionnelles.

Dimanche 29, Amândio Vicente, s’adressant à la presse à l’issue d’une autre réunion hebdomadaire du parti, a estimé que le CNDHC est une grande “farce” et “mensongère” et qu’il n’a pas eu l’autonomie nécessaire pour résoudre les problèmes de violation des droits de l’homme.

Dans un communiqué de presse, la CNDHC considère que les propos tenus constituent un manque de respect pour le  l’institution sérieux responsable et que, dans son action, elle a toujours été guidée par les principes d’indépendance et d’impartialité.

Pour preuve, elle souligne que, dans le cadre de son mandat de protection et de promotion des droits de l’homme, l’institution a formulé plusieurs recommandations au gouvernement sur des questions spécifiques relatives aux droits de l’homme en vue de prendre des mesures pour garantir une meilleure réalisation des droits de l’homme.

OM/CP/AST

Inforpress

Retour haut de page
Share via
Copy link
Powered by Social Snap