Brava: les marchandises restent à terre – Les poissonnières de Furna sont outrés

Nova Sintra, 07 oct (Inforpress) – Les poissonnières de la ville de Furna étaient en colère après avoir appris qu’ils ne pourraient pas expédier leurs cargaisons vers l’île de Santiago à travers le navire que reliait Brava / Praia.

Deolinda Tavares, une poissonnière sur le quai, a déclaré à Inforpress qu’elle avait commandé le chargement de ses marchandises, commandé de la glace et préparé son poisson pour l’envoi à Praia dimanche matin. Personne ne leur avait dit que la cargaison ne serait pas embarquée.

L’indignation de cette poissonnière, ainsi que des autres, est qu’elles n’ont rien à faire avec le poisson et qu’il n’y aura qu’un bateau, comme du navire Sotavento, mardi prochain.

«Après avoir préparé et conservé notre poisson, ils sont venus ici pour nous informer à la porte qu’Enapor n’autorisait pas l’expédition de poisson», a déclaré la poissonnière, qui n’était pas satisfait de la décision, car il s’agit du «seul revenu» de plusieurs familles.  Carla Baptista était une autre poissonnière qui a déploré ce “manque de considération et d’information” d’agents de l’agence inter-îles Cabo Verde et des services d’Enapor qui, selon la poissonnière, “leur coûtera beaucoup”.

MC/AA/AST

Inforpress

Retour haut de page
Share via
Copy link
Powered by Social Snap