Covid-19/Maio: Un député dit que la population est “mécontente” de la mesure prise par l’institut maritime et portuaire

Porto Inglês, 21 mai (Inforpress) – L’Institut maritime et portuaire (IMP) a déjà ordonné la réouverture de certaines plages de baignade dans le pays, mais la décision laisse les Maienses mécontents, car l’île n’a qu’une seule plage de baignade, plage de Bixi Rotcha.

Cela, selon le député du PAICV (opposition) élu par la circonscription de Maio, Fernando Frederico, qui dans une déclaration à Inforpress a considéré que Maio est, “encore une fois, victime de discrimination”, bien qu’il s’agisse de “l’île avec plus de plages” dans l’archipel.

“Par conséquent, je demande au gouvernement pourquoi l’ouverture d’une seule plage, celle de Bixi Rotcha”, a-t-il interrogé, indiquant que sur les autres îles, la réouverture de plusieurs stations balnéaires était autorisée.

Le parlementaire a également souligné que les gens de Maio acceptaient les mesures imposées en matière d’interdiction des plages, mais a dit qu’il est étrange un nouveau décret-loi qui n’autorise l’accès des baigneurs qu’à la plage de Bixi Rotcha, avec la justification que sur l’île seule cette plage remplit les conditions du respect des restrictions imposées en raison du covid-19.

WN/JMV/AST
Inforpress

Retour haut de page